LUDOVIC   B.A

Concerts en aparté… une aventure de folie !

By 2 novembre 2018 En chemin

Plus de 120 concerts en aparté, chez l’habitant, en France, en Corse, en Suisse, au Japon… Le projet des concerts en aparté nous aura emmené beaucoup plus loin que prévu. Alors qu’au départ nous voulions simplement prendre un temps pour cheminer hors des sentiers battus, hors de toutes contingences inhérentes aux stuctures culturelles, c’est une belle aventure humaine véritablement porteuse de sens que nous continuons à vivre.

Ces concerts en aparté c’est parfois une source qui se remet à couler, la vie associative d’un village qui redémarre, l’éclosion d’un bouton de rose dans un cœur blessé. En effet, de coups de fils de l’un à l’autre, après être entré en relation avec les personnes par le biais des réseaux sociaux, nous nous sommes rendus compte que nous nous retrouvons bien souvent là où nous devons être, dans des lieux où la musique et la poésie ont besoin de circuler pour drainer des énergies endormies et qui ne demandent qu’à être réveillées. Je pense, par exemple, à cette ferme en Picardie, refuge après l’obscurité de la prison, où des gens réapprennent à vivre, à cet ancien café aimé de ce village où les habitants veulent à présent se réapproprier les lieux, à cette grande maison adossée à la montagne où les gens ont afflués des vallées voisines, heureux que dans ces cet arrière-pays quasiment insituable sur une carte, des musiciens viennent y donner un concert. Je pense à tous ces lieux où notre projet a vraiment participer à ce que des choses redémarrent ou se mettent en place. Ainsi, avec l’aide des tisseurs de liens qui jalonnent nos contrées, une vaste toile de vie s’est tissée, qui nous a donné l’envie de continuer à dévelloper ce projet, de continuer à porter la belle vibration de ce projet artistique hors du commun.

Le terme “diversité” est tout à fait approprié pour définir cette aventure des concerts en aparté tant les milieux sociaux et les lieux que nous avons parcourus sont différents: Maison bourgeoise, appartements en ville, sous-sols de pavillons, salon de vieilles maisons, yourte dans les bois, aussi des lieux improbables où parfois maladroitement l’on nous emmène pour jouer… la liste est longue de toutes ces rencontres sur le fil, de tous ces moments souvent géniaux, improbables quelquefois. 

 L’aventure continue… si vous souhaitez accueillir un de ces concerts chez vous, parlez nous-en !