LUDOVIC   B.A

Cartes postales du Japon

By 2 novembre 2018 Vidéos

En novembre 2017 et jusqu’à mi-janvier 2018, nous étions au Japon pour notre cinquième tournée dans cet Orient rêvé qui nous porte. L’envie était là cette fois-ci de partager quelques images des paysages et des ambiances traversées. Entre évocation du chemin parcouru pour prendre pied dans les magnifiques montagnes de Yamanashi où nous avons donné un concert dans une maison traditionelle de toute beauté, un échauffement matinal chez le moine ami ermite et une session live filmée par les enfants du temple zen Saimyo-ji, voici donc ces quelques images.

Carte postale du Japon n°1 – dans les montagnes de Yamanashi :

Solstice, carte postale du Japon n°2 … Un Tigre et un Boddhisattva des forêts !
日本からのグリーティング・ビデオ(日本語字幕付)第二弾は冬至…。森の虎と観音様です!(日本語は下へ)

En visite chez le moine-ermite de la montagne, nous avons répété dans le froid. La voix était un peu fragile mais le cœur était là. C’était un bon lieu pour chanter « Les traces du Tigre », dont voici un extrait. Pour l’histoire, la peinture du Boddhisattva Kannon, que l’on voit dans cette vidéo, a été réalisée par une disciple inspirée, pour protéger la forêt. Un jour, alors que le moine, assisté de cette disciple et de son mari, coupait un grand pin qui prenait sur lui beaucoup de lumière, le son de la scie dans le tronc fut si strident qu’ils eurent la sensation très nette et douloureuse d’entendre l’arbre hurler comme un être à qui l’on arrache la vie. Ils en furent très attristés. Aussi, la scie se coinça dans le tronc et ils n’arrivaient pas à finir de le couper. L’Arbre ne voulait pas mourir ! Alors le moine demanda à la disciple de peindre un Boddhisattva pour demander pardon. La disciple peignit donc ce Boddhisattva et ils purent finir de couper l’arbre. Ce Boddhisattva protège à présent cette forêt nichée au creux de la montagne nommée Shakadaké (montagne-Shaka), « Shaka» qui est le nom du Bouddha historique car la forme de cette montagne évoque la forme du Bouddha couché.

山の中に隠遁生活をする知り合いの御坊さんのところに滞在している間、僕らは寒い中も練習しました。喉は少し弱っていたれど、心は大丈夫。その場所は「虎の足跡」を歌うには最適な場所で、その時の様子の一部をご紹介します。このビデオに見られる観音菩薩画は、この和尚さんのお弟子さんが森を守るために描いたものです。ある日、和尚さん、お弟子さんとその旦那様で、光を遮っていた杉の木を切り落そうとしていたところ、のこぎりの音が杉の木の断末魔の叫びのように響き、最後の最後でのこぎりが引っかかり動かなくなってしまいました。その木は生きていたかったのです!そこで杉の木に許しを乞うため、和尚さんはお弟子さんに菩薩の画を描くよう頼みました。この画を描き上げ、捧げると、木を最後まで切り落とすことができたそうです。この画の菩薩は、釈迦岳の麓にあるこの森を今では守ってくれています。

« Cette Belle Lune » ici filmée au temple Zen Saimyo-Ji, à Sanjo-shi dans la préfecture de Niigata. Il nous a fallu traverser ce Japon de l’hiver blanc . Merci beaucoup à Haruna, Mio et Takuhito, le enfants de Simyo-Ji pour la captation :