LUDOVIC   B.A

BIOGRAPHIE

LUDOVIC B.A, auteur-compositeur-interprète, troubadour moderne, est né en 1978 en Bourgogne. Cultivant à la marge depuis des années la grâce d’une chanson qui s’est nourrie de nombreuses rencontres qu’il a fait sur son chemin, il arrive aujourd’hui avec un premier album qui ne laisse pas indifférent tant par la qualité de l’écriture que par son style, un genre de folk nomade inspiré et habité, vibrant. qui respire la beauté des chansons qui ont quelques choses à dire.

 Nomade, cheminant hors des sentiers battus, de ses voyages il garde la trace dans ses écrits et le goût sur les lèvres. Des forêts profondes au bleu océanique, des amours perdus à leurs empreintes retrouvées dans les lumières, c’est avec une palette de couleurs rare qu’il chante ces paysages et ces rencontres qui défilent dans sa musique.

Avec YÖKO TAKEDA, violoniste et chanteuse née en 1981 au Japon, avec laquelle il a réalisé ce premier album, il arpente les chemins de la France au Japon, du Morvan à Tokyo.

   Depuis 2008 ils ont donné plus de 150 concerts en France ainsi une cinquantaine au Japon. On a pu les voir notamment , aux Rencontres Musicales de Vézelay, à l’Institut Français du Kansaï à Kyoto, au festival Errobiko Festibala au Pays Basque ainsi qu’aux Ethiopiques de Mars à Bayonne, à Saravah à Tokyo au Cabaret l’Escale à Migennes, au Bistrot de la Scène à Dijon, au Théâtre de la Closerie à Etais la Sauvin, au Café Plum’ à Lautrec, , au Cinéma Toyogeki à Toyooka, à Rakuya à Tokyo, au Blue Eyes à Kyoto, à Yu Fu Tee à Ichinomiya ou encore au Jazz Club Bird à Hiroshima.

  Depuis 2014, alors qu’il réalisaient leur premier album, ils ont commencé un projet de concerts en aparté qui les a conduit à donner une centaine de concerts chez l’habitant à travers la France, le Japon, en Corse et en Suisse, dans des lieux aussi insolites que divers. A présent ils travaillent sur leur nouvel E.P, «Les Mains Tisserandes», écrin de chanson nées au Japon leur tournée en 2016, qui sortira au printemps.